Ambiances
CONTRAST propose une atmosphère atypique dans un jeu vidéo, où la magie se mêle à l’univers onirique né de l’imagination d’une petite fille bouleversée par son quotidien et la séparation de ses parents. Toutes les scènes de sa vie, et les épreuves qu’elle traverse aux côtés de sa mère sont visuellement retranscrites pour symboliser le ressenti de la fillette de 9 ans.
CONTRAST utilise ainsi les codes du film noir, genre pessimiste, relatant souvent l’histoire d’un protagoniste acculé et confronté à des choix cornéliens. Noirs desseins, infidélité, trahison et jalousie sont les ingrédients incontournables du genre et reflètent sans surprise les états d’âmes de Didi.
Le film noir dans CONTRAST vit en symbiose avec le Vaudeville : Genre plus léger, de composition dramatique, saupoudré de touches poétiques entrecoupées de chansons, état d’esprit plus représentatif d’une fillette de 9 ans. L’ambiance cabaret colle à la peau de CONTRAST, et possède une place spéciale dans le cœur de Didi, puisque sa mère est la star du cabaret le plus populaire de la ville, le Ghost Note.
Le film noir dans CONTRAST vit en symbiose avec le Vaudeville : Genre plus léger, de composition dramatique, saupoudré de touches poétiques entrecoupées de chansons, état d’esprit plus représentatif d’une fillette de 9 ans. L’ambiance cabaret colle à la peau de CONTRAST, et possède une place spéciale dans le cœur de Didi, puisque sa mère est la star du cabaret le plus populaire de la ville, le Ghost Note.
Ces genres cohabitent merveilleusement dans CONTRAST, offrant au titre une exceptionnelle direction artistique transformant une ville sombre des années 20, en un lieu enchanteur mêlant pessimisme et magie.
Ces genres cohabitent merveilleusement dans CONTRAST, offrant au titre une exceptionnelle direction artistique transformant une ville sombre des années 20, en un lieu enchanteur mêlant pessimisme et magie.